Download Deux ans de vacances by Jules Verne PDF

By Jules Verne

Dans le Pacifique, un yacht, le Sloughi, est en perdition. A bord, quinze enfants de huit à quatorze ans. Pas un adulte avec eux ; le bateau a rompu mystérieusement ses amarres dans un port de l. a. Nouvelle-Zélande alors que les enfants s’apprêtaient à entreprendre une croisière, et que tout l’équipage se trouvait à terre. l. a. tempête précipite le Sloughi sur des écueils et les enfants, non sans peine, arrivent sur une île déserte. Les longues « vacances » commencent… Pour subsister, les enfants n’ont rien, que leur braveness : ils chassent, pêchent, inventent des pièges, dressent des animaux, cultivent. Hélas ! des rivalités divisent l. a. petite colonie, les caractères se heurtent, los angeles scission est accomplie quand de redoutables bandits abordent le rivage. Une lutte implacable s’engage : enfants contre hommes sans foi ni loi… De multiples aventures, l’intelligence et los angeles strength de caractère des jeunes héros font de Deux ans de vacances un beau roman, très attachant.

Show description

Read or Download Deux ans de vacances PDF

Best french books

Accoucher sans stress avec la méthode Bonapace

L. a. MÉTHODE BONAPACE est une procedure de préparation à los angeles naissance qui s'adresse au couple. Validée par le témoignage de milliers de femmes et de leur partenaire ainsi que par de solides recherches scientifiques, elle repose sur le rôle que jouent los angeles neurophysiologie et les hormones lors de l'enfantement.

Additional resources for Deux ans de vacances

Sample text

Et là, il resta immobile – sur la terre ferme, cette fois – pendant que la mer, en se retirant, laissait toute la grève à sec. – 40 – Chapitre III La pension Chairman à Auckland. – Grands et petits. – Vacances en mer. – Le schooner Sloughi. – La nuit du 15 février. – En dérive. – Abordage. – Tempête. – Enquête à Auckland. – Ce qui reste du schooner. À cette époque, la pension Chairman était l’une des plus estimées de la ville d’Auckland, capitale de la Nouvelle-Zélande, importante colonie anglaise du Pacifique.

Je ne prétends faire la loi à personne, répondit Briant, mais je ne la laisserai faire par personne, quand il s’agira de l’intérêt de tous ! – Nous en avons autant souci que toi ! riposta Doniphan. Et maintenant que nous sommes à terre… – Pas encore, malheureusement, répondit Gordon. Doniphan, ne t’entête pas, et attendons un moment favorable pour employer la yole ! » – 32 – Très à propos, Gordon venait de jouer le rôle de modérateur entre Doniphan et Briant – ce qui lui était arrivé plus d’une fois déjà –, et ses camarades se rendirent à son observation.

Répondit Doniphan avec hauteur. … Embarquons ! » répondit Webb, qui venait de repousser Briant. Puis, aidé de Wilcox et de Cross, il souleva l’embarcation afin de l’envoyer à la mer. Briant la saisit par un de ses bouts. « Vous n’embarquerez pas ! dit-il. – C’est ce que nous verrons ! répondit Doniphan. – Vous n’embarquerez pas ! répéta Briant, bien décidé à résister dans l’intérêt commun. La yole doit être réservée d’abord aux plus petits, s’il reste trop d’eau à mer basse pour que l’on puisse gagner la grève… – Laisse-nous tranquille !

Download PDF sample

Rated 4.84 of 5 – based on 25 votes